Accueil du site
Accueil / Ça s’est passé au musée
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Ça s’est passé au musée

La Maison Bergès-Musée de la Houille blanche appartient au réseau des dix musées départementaux. C'est un service culturel du Département de l'Isère.

Evènement Light Painting

Le 2 décembre 2017, à l'occasion de la clôture de l'exposition « Chorégraphies nocturnes. Photographies de Jadikan », le musée a fêté la lumière avec un évènement light painting et vidéo, animé par l'artiste Jadikan.
Au programme, des activités accessibles à tous et gratuites :

De 12h à 18h : un light vidéo "live" : pour expérimenter la pratique du light painting avec un light painter expérimenté tout en observant en direct sa création lumineuse sur écran

A 15h et à 17h : des visites originales et insolites de l'exposition à la lampe de poche, sous la conduite de Jadikan (durée : 1h)

De 18h30 à 20h : un grand light painting collaboratif durant lequel les participants, munis de leurs lampes et guidés par Jadikan lui-même, ont contribué à l'élaboration d'une œuvre collective de light painting dans le parc du musée

Une rivière bleue formée par l'ensemble des lampes tenues par tous les participants traverse le parc du Musée de la Houille blanche sous le regard d'Aristide Bergès dont l'image est projetée sur la façade du bâtiment
Grand light painting collaboratifGrand light painting collaboratif

Une partie des participants du grand light painting collectif photographiés selon la même technique utilisée pour la création collective
Une partie des participants du grand light painting collectif Une partie des participants du grand light painting collectif

Des Hommes et des machines, résonnances d'hier à aujourd'hui

Dans le cadre du dispositif « C'est mon patrimoine ! » (proposé par la Direction régionale des affaires culturelles -DRAC- et le Commissariat général à l'égalité des territoires -CGET-), le musée a accueilli, pendant les vacances de la Toussaint 2017, de jeunes grenoblois, emmenés par l'association Histoires de... Celle-ci s'est associée au groupe de musiciens SZ afin de leur proposer une découverte insolite du Musée de la Houille blanche. Jeux, chasse au trésor et ateliers de découverte du ciné-concert sur des images d'archives du musée étaient au rendez-vous.

Réalisation d’une sculpture photovoltaïque

Pendant les vacances d'hiver 2017, dans le cadre de l'exposition "Chorégraphies nocturnes. Photographies de Jadikan", le musée a proposé un atelier "Lumière et électricité" animé par Sciences et Malice pour comprendre ce qu'est la lumière, comment elle peut produire de l'électricité.  

Durant l'atelier, les enfants (8 à 12 ans) ont construit une sculpture photovoltaïque.

Toutes les parties de la sculpture photovoltaïque fonctionnent. Vous pourrez la voir derrière l'une des fenêtres de l'administration : en mouvement quand le soleil brille, immobile lorsque le ciel est gris.


Sculpture photovoltaique 1 par ISERE-CULTURE
Sculpture photovoltaique 2 par ISERE-CULTURE

Réalisation d'un film d'animation

Pendant les vacances d'hiver 2015, le musée a proposé des ateliers conduits par l'artiste Dominique Lucci pour permettre à des enfants âgés de 8 à 12 ans de réaliser un film d'animation autour des collections du Musée de la Houille blanche et des photographies de l'exposition D'une vallée à une autre: le Grésivaudan en 1968.

Ils ont utilisé différentes techniques : papiers découpés, dessins, collages. Ils ont ensuite travaillé au montage des séquences sur ordinateur pour obtenir le film final.

Partager cette page  

Accueil  |